Stamm et la Jacques Vabre, c’est terminé

Bernard Stamm et son coéquipier Jean-François Cuzon ont dû déclencher leur balise de détresse lundi matin vers 10h15, alors qu’ils se trouvaient à 230 milles au nord de Punta Delgada, dans les Açores. Le Vaudois et le Français, qui avaient constaté une importante voie d’eau sur leur monocoque Cheminées Poujoulat dimanche soir, avaient averti vers 23 heures les organisateurs de la Transat Jacques Vabre de leur abandon, sans demander d’assistance dans un premier temps. Ils ont finalement été secourus par un hélicoptère. L’origine du mal se situe à l’avant tribord, mais sa raison demeure pour l’instant inconnue. L‘issue est d’autant plus cruelle que Stamm et son compagnon luttaient pour la victoire finale, puisqu’ils figuraient en troisième position au moment de l’avarie.

Paris-Bercy: une première pour Federer?

Rares sont les tournois majeurs qui n’ont jamais souri à Roger Federer. Le Masters 1000 de Paris-Bercy, qui a débuté lundi, en fait partie. En huit participations depuis 2000 – il a fait l’impasse entre 2004 et 2006 –, le Bâlois a disputé dix-sept matches, enregistrant dix victoires et sept défaites. Son meilleur résultat est la demi-finale de l’an dernier perdue contre le Français Gaël Monfils. Alors, 2011 sera-t-il le bon cru? Peut-être bien. Rafael Nadal est forfait, Novak Djokovic lutte contre un mal de bras et Andy Murray souffre du fessier. Pendant ce temps-là, Federer, vainqueur dimanche des Swiss Indoors, pète la forme: «Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien», explique-t-il. «Cette pause de six semaines [avant Bâle] était une bonne chose. Je suis en pleine forme et j’en veux plus. J’espère causer des dégâts cette année à Paris.»

JO 2012: le marathon de la flamme

La flamme olympique aura un agenda chargé du 18 mai prochain, date de son arrivée sur le sol britannique, au 27 juillet, jour où aura lieu la cérémonie d’ouverture des Jeux 2012 à Londres. Un marathon de 70 jours et de 12 875 kilomètres durant lequel la flamme passera entre les mains de 8000 coureurs. La torche, qui ne sortira pas du Royaume-Uni, s’offrira notamment une traversée du Loch Ness, une escalade du mont Sowdon (point culminant du pays de Galles), un tour en side-car sur l’île de Man et une visite sur le site mégalithique de Stonehenge. Le 20 juillet au soir, elle passera la nuit dans la Tour de Londres, avant d’aligner quelques ultimes mondanités dans la capitale anglaise.

Tiger Woods a retrouvé la joie

Tiger Woods, ex-roi du golf, affirme qu’il a retrouvé la joie de jouer. Interrogé par la radio australienne «Triple M», l’Américain de 35 ans explique que c’est par la grâce d’un régime strict d’entraînement qu’il a retrouvé toute son explosivité. «J’ai eu une jambe cassée, des ennuis au tendon d’Achille, des problèmes ligamentaires, tout ça au cours des cinq dernières années», a-t-il énuméré, sans revenir en particulier sur les problèmes conjugaux qu’il a connus depuis deux ans. «J’ai dû consacrer beaucoup de temps à la rééducation et n’étais plus capable de m’entraîner. Maintenant, je frappe plus vite, de façon plus explosive. Je prends à nouveau du plaisir.» A vérifier sur les greens dès jeudi à Sydney, où aura lieu l’Open d’Australie.

Stanislas Wawrinka gravit quatre marches

Stanislas Wawrinka, demi-finaliste malheureux contre Roger Federer en demi-finale des Swiss Indoors, n’a pas perdu sa semaine à Bâle. A la faveur de son parcours, le Vaudois a en effet grappillé quatre places au classement ATP, où il pointe ce lundi en 17e position. Federer, vainqueur en finale du Japonais Kei Nishikori, demeure quant à lui 4e d’une hiérarchie toujours emmenée par le trio Djokovic-Nadal-Murray.