Sociologue à l’Université de Caen Normandie, Ludovic Lestrelin a beaucoup étudié le football, les supporters et notamment ceux n’habitant pas dans la ville du club qu’ils soutiennent et qu’il nomme «l’autre public des matchs de football». Il en a conçu une sociologie du «supportérisme à distance». Sujet de sa thèse de doctorat puis d’études ultérieures, le cas de l’Olympique de Marseille des années 1980-1990 est emblématique car s’y recoupent plusieurs phénomènes: la montée du football business, la médiatisation massive des rencontres et l’apparition de Bernard Tapie, président du club de 1986 à 1994 et décédé le 3 octobre dernier.