L’e-sport vous rebute et les rediffusions vous ennuient? Il reste une solution en cette triste époque où (presque) plus personne ne tape dans le ballon: le championnat de Biélorussie. Dans ce pays de 9,5 millions d’habitants, où la Suisse a ouvert une ambassade le 13 février, le confinement n’est pas à l’ordre du jour. Plusieurs sites internet proposent aux accrocs du ballon rond une familiarisation express à la première division biélorusse, objet d’un intérêt global grandissant.

En ces temps de guerre au coronavirus, BATE Borisov est présenté comme un ersatz d’Arsenal. Favori du championnat, BATE (pour les intimes) est l’acronyme d’«Usine d’équipements électroniques pour tracteurs» de la ville de Borisov. Le club, qui n’a jamais dépassé la phase de poules de la Ligue des champions de l’UEFA, a remporté 15 fois son championnat. Son challenger, le Dinamo Brest, actuellement en tête du championnat (suspense haletant), conviendrait, lui, aux supporters de Manchester City.