Ce n’est pas un secret pour les rameurs: le Léman n’est pas le plan d’eau idéal pour la pratique de l’aviron. Il est trop vaste. Trop exposé au vent. Trop perturbé par des vagues. Et si ce lac était en réalité propice à l’aviron… de mer?