Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Plusieurs fois décisif lors de la campagne qualificative, Josip Drmic manquera la phase finale de l’Euro.
© WALTER BIERI

Football

Blessé, Josip Drmic va manquer l’Euro 2016

La question de l’identité de l’avant-centre de l’équipe de Suisse reste ouverte, mais le sélectionneur Vladimir Petkovic devra faire sans le buteur de Hambourg

A moins de cent jours de l’Euro 2016, l’équipe de Suisse encaisse son premier gros coup dur. Touché samedi lors d’un match contre Leverkusen, l’attaquant de Hambourg souffre d’une blessure à un genou qui nécessite une opération. Il manquera la fin du championnat de Bundesliga et, dans l’enchaînement, la grand-messe du football européen qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet.

Cette blessure vient mettre un terme à une saison déjà compliquée pour le buteur de 23 ans. Transféré de Leverkusen au Borussia Mönchengladbach l’été dernier, il n’a été titularisé que six fois en 28 matches (un but), avant d’être prêté à Hambourg, où il joue plus (cinq titularisations en sept parties), mais ne marque pas davantage. Josip Drmic est loin des statistiques de sa première saison explosive en Allemagne (17 buts en 33 matches avec Nuremberg).

Pourtant, Vladimir Petkovic a très vite déploré «une grande perte pour l’équipe nationale». Ce n’est pas qu’un réflexe de communication: durant la campagne qualificative pour l’Euro, l’ancien joueur du FC Zurich a été décisif, avec des buts importants contre la Lituanie (2-1) et surtout contre la Slovénie. Son doublé dans les dernières minutes a grandement contribué à offrir la victoire à la Suisse, qui était menée 0-2, et à la mettre sur les bons rails vers la France.

Derdiyok, retour en grâce

Surtout, s’il y a de nombreuses évidences dans le futur alignement helvétique à l’Euro, il reste une grande question: l’identité de l’avant-centre. Haris Seferovic joue à Francfort mais n’a plus marqué depuis le 28 novembre. Le joyau bâlois Breel Embolo incarne l’avenir mais reste muet depuis le 8 novembre. Reste Eren Derdiyok, meilleur buteur de Kasimpasa (en Turquie) avec dix buts en 23 apparitions, dont la cote est à la hausse même s’il a manqué deux des cinq derniers matches de son équipe pour de petits ennuis de santé. Il a fait son retour en sélection en octobre dernier, après avoir été «oublié» deux ans.

Pendant ce temps, la France se déchire pour savoir s’il faut rappeler Karim Benzema en bleu. L’album de vignettes Panini et le ministre des sports Patrick Kanner disent non, mais Didier Deschamps aimerait beaucoup ne pas avoir à échafauder de plan B. Vladimir Petkovic, lui, se contenterait sans doute volontiers d’un Olivier Giroud ou d’un Pierre-André Gignac comme plan A.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL