C’est peut-être le pas qu’il ne fallait pas franchir, la «goutte d’eau» qui fera déborder le lac de Neuchâtel... L’intenable président de Xamax, Bulat Chagaev, a licencié vendredi avec effet immédiat son entraîneur Joaquin Caparros ainsi que l’ensemble du staff technique.

Le coach espagnol, arrivé fin juillet à la Maladière, était parvenu à faire l’unanimité au sein de l’équipe tout en lui donnant une cohérence. Après un début de championnat catastrophique, les rouge et noir ne perdaient plus depuis quatre matches – 3 nuls et 1 victoire.

Mais le week-end dernier, tandis qu’un Bulat Chagaev furibond avait fait irruption dans le vestiaire neuchâtelois après le 2-2 concédé devant Lausanne, Joaquin Caparros était intervenu pour tenter de le raisonner, le dialogue virant vite à l’empoignade. Après ce nouveau coup de tonnerre dans la vie xamaxienne, il est difficile d’imaginer un retour à la normale.