L’Allemand Mick Schumacher, le fils de Michael Schumacher, fera ses débuts comme titulaire en formule 1 en 2021 avec Haas «avec un contrat de plusieurs années», a annoncé l’écurie américaine mercredi. Mick (21 ans) accède donc à la plus prestigieuse catégorie sportive automobile neuf ans après son père Michael, qui disputa sa dernière course en 2012 au Brésil, et se retira avec 91 victoires et sept titres de champion du monde (1994 et 1995, de 2000 à 2004).

Mick Schumacher ne doit pas cette promotion attendue qu’à ses origines ni au formidable potentiel commercial que le retour d’un si glorieux patronyme laisse espérer à ses sponsors. Pilote de la filière de jeunes de Ferrari (qui motorise Haas) et de formule 2, la catégorie inférieure, depuis 2019, il est en tête du classement des pilotes à une manche de la fin de saison, ce week-end à Bahreïn, avec 14 points d’avance. Après cela, il devrait participer aux essais libres 1 du Grand Prix de F1 d’Abu Dhabi le 11 décembre et aux tests de fin de saison sur ce même circuit de Yas Marina le 15 décembre, afin de se familiariser avec sa nouvelle voiture.