Le suspense est resté entier jusqu’à quelques minutes du sixième match opposant le HC Ajoie à Kloten en finale des play-off de Swiss League. Les Jurassiens, qui n’étaient plus qu’à une victoire de classer l’affaire, accepteraient-ils de monter en première division s’ils le pouvaient? Les dirigeants avaient laissé planer le doute ces dernières semaines, contraints par la crise actuelle à envisager l’avenir avec la plus grande prudence.

C’est finalement le directeur de la National League, Denis Vaucher, qui a lâché le morceau juste avant le coup d’envoi au micro de MySports, affirmant que oui, il y aurait un promu au bout de la série. Et, comme le même homme avait déjà dit qu’en aucun cas les Zurichois de Kloten, eux bien décidés à monter, ne pourraient être repêchés en cas de défaite…

Hazen et Devos décisifs

Selon les joueurs interrogés par la même chaîne à la fin du match, le président ajoulot Patrick Hauert a informé l’équipe le matin même de la décision du comité d’accepter une éventuelle promotion. Mais il restait encore à faire le travail sur la glace, et ce ne fut pas simple. Alors qu’ils n’avaient pas encaissé le moindre but lors des deux premiers actes de la finale disputés à Porrentruy, les hommes de Gary Sheehan sont arrivés au bout de troisième tiers à 4-4. Puis ils ont passé la prolongation sous la domination adverse. Mais après 72 minutes de jeu, un but de Mathias Joggi a suffi à les faire basculer dans le bonheur.

Cette finale en six actes a été marquée par les rumeurs qui envoyaient, la saison prochaine, les deux Canadiens du HCA Jonathan Hazen et Philip-Michael Devos à Kloten en cas de promotion zurichoise. Rumeurs qui ont été confirmées peu avant le match décisif. Mais qui n’ont provoqué aucune retenue chez les deux hommes. Mercredi soir, le premier a marqué une fois, le second deux, et ils sont apparus après la rencontre bien heureux de monter dans l’élite, sans avoir à déménager.

Lire aussi: Le HC Ajoie face au dilemme de la promotion

A compter du mois de septembre, le HC Ajoie évoluera en première division pour la troisième fois de son histoire. Il y est passé de 1988 à 1990, puis lors de la saison 1992-1993. Dans la foulée, des soucis financiers avaient précipité son recul dans la hiérarchie du hockey suisse jusqu’en 1re ligue. Quelles recettes le club appliquera-t-il pour éviter les mêmes affres? Les dirigeants auront bien le temps d’y penser. Après le titre de Swiss League et la Coupe de Suisse en 2020, le nouvel exploit ajoulot mérite d’abord d’être savouré le cœur léger.