Ancien capitaine de l’équipe de Suisse de football, docteur en psychologie et psychothérapeute, Lucio Bizzini a créé le premier syndicat suisse des joueurs de football, introduit en équipe nationale l’approche psychologique des matchs, et cofondé l’Association suisse de psychothérapie cognitive. Il intervient régulièrement dans Le Temps sur le sport.

La Bundesliga a montré que, petit à petit, la vraie compétition reprend: marquages serrés, contacts appuyés, duels à répétition; bref, du vrai football. Contrairement aux débuts timides de la première journée, et malgré une condition physique quelque peu limite (d’où la logique des cinq remplaçants), ils se sont donnés à fond. La reprise sportive est là, l’agonisme est de retour, mais le public est absent. Ceci est un élément indispensable au spectacle qu’il faut retrouver. Les autorités en sont conscientes.

Lire aussi: Reprise de la Bundesliga: silence, ça joue