Justice expéditive (10.07.2010 Les 56 tribunaux spéciaux mis en place pour juger les auteurs de délits contre des visiteurs étrangers pendant le Mondial n’y sont pas allés de main morte. Un cambrioleur, qui a menacé de tuer des touristes américains hébergés dans une maison du Cap et volé deux portables, a été condamné à 15 ans de prison Les éléphants blancs (08.07.2010) Que va faire l’Afrique du Sud avec ses stades? En Allemagne, ils ne dépassaient pas 60 000 places – sauf Berlin (74 000) et Munich (66 000) – alors que la FIFA a demandé deux stades de 70 000 places pour les demi-finales de cette Coupe du monde «Amen», passion du foot (07.07.2010) «En Afrique, le football n’est pas une religion. Mais c’est tout ce que la religion devrait être.» La photographe belge Jessica Hilltout a parcouru 5000 kilomètres en Afrique, en partie dans une vieille Coccinelle, à la rencontre des petits clubs dans des villages reculés Un bon coup de pub (06.07.2010) La Coupe du monde a été une très bonne opération de pub pour l’Afrique du Sud: les envoyés spéciaux sont impressionnés par l’organisation et le sens de l’hospitalité des Sud-Africains, la sécurité et le développement du pays La FIFA et son image (05.07.2010) Les deux «présidents» de cette Coupe du monde, Sepp Blatter (FIFA) et Jacob Zuma (Afrique du Sud), ont passé leur dimanche matin dans le township d’Alexandra, à Johannesburg, où ils ont lancé le festival «Football for Hope», dont l’objectif non déclaré est de donner une meilleure image de la FIFA, souvent perçue comme une gigantesque pompe à fric Le sida? Connais pas! (03.07.2010) Anna «Fields» Phiri est venue du Zimbabwe pour une partie de foot pas comme les autres, en plein centre de Johannesburg. Vendredi, six équipes d’Afrique du Sud et des pays voisins se sont affrontées en un minitournoi, dans le cadre de la campagne «Half Time» (mi-temps) de Médecins sans frontières (MSF) L’éducation à portée de pied (02.07.2010) Mick Jagger voulait une visite privée, sans la présence de la presse. Avant d’être repoussée, nous avons juste eu le temps de capter ces quelques mots: «C’est ma troisième Coupe du monde et l’atmosphère est très bonne, c’est très bien organisé, mais j’ai remarqué que la sécurité devient à chaque fois plus stricte.» Brasil sensacional! (30.06.2010) C’est le titre de l’exposition organisée à Johannesburg par l’Office du tourisme brésilien pour présenter l’hôte de la Coupe du monde 2014. Une exposition qui veut sortir des clichés – «sea, sex, and sun» plus samba – associés au Brésil De Soweto à Zurich (29.06.2010) Depuis le 11 juin, les fans se pressent rue Vilakazi à Soweto, la «seule rue au monde où ont habité deux Prix Nobel la paix», comme proclament avec fierté les guides touristiques. La petite maison où Nelson Mandela a vécu de 1946 à 1961, puis brièvement en 1990, est devenue un musée Mauvais voisinage (28.06.2010) Les Africains qui habitent en Afrique du Sud ­anticipent avec inquiétude la fin de la Coupe du monde. C’est le paradoxe de cette première Coupe «africaine». Alors que le monde entier célèbre le sens de l’hospitalité des Sud-Africains, les quelque 4 millions d’immigrés (en partie clandestins) venus des pays voisins, mais aussi du Congo ou de Somalie, ont peur La Coupe des petits (26.06.2010) L’Afrique du Sud a des bonnes chances de remporter la Coupe du monde… des écoles françaises. Des gamins de Soweto représentent leur pays dans un tournoi organisé à Johannesburg, du 21 au 27 juin, entre 26 équipes d’enfants de 10 et 11 ans, venues de 25 écoles françaises des quatre coins du globe «On dit Ayoba!» (25.06.2010) On se croirait sur une place italienne, dans un village toscan, mais tout est faux. C’est à «Montecasino» (un complexe à l’américaine regroupant casino, hôtels, boutiques, restaurants et théâtres), à Johannesburg, que la société sud-africaine de téléphonie mobile MTN a installé l’une de ses deux «Fan Zones» Tristes mais fiers (22.06.2010) «Quelle ambiance fantastique!» se réjouit un jeune Sud-Africain, lui-même émerveillé par l’atmosphère de fête dans un parc au nord de Johannesburg, pour le match crucial de l’Afrique du Sud contre la France Les poulains des légendes (21.06.2010) «Ils se sont mieux comportés cette année, à l’école et dans leurs familles, tellement ils étaient fiers d’avoir été sélectionnés pour venir en Afrique du Sud, confie Jimmy Ursulet, un enseignant qui a emmené 15 jeunes footballeurs de Martinique à Johannesburg pour la Coupe du monde Le souvenir à rapporter (20.06.2010) Au marché d’artisanat du dimanche de Rosebank, un quartier «trendy» de Johannesburg, il y a la foule des veilles de Noël. Mais ce ne sont pas des Sud-Africains qui s’arrachent les colliers en perles zouloues, statues africaines, vêtements indiens et bijoux en coquille d’œufs d’autruche «Le foot dans le sang» (19.06.2010) La maison des Apicella, à Johannesburg, ne passe pas inaperçue, avec ses drapeaux et ballons colorés pendus à la façade. «La nuit, c’est magique, avec la guirlande de lumières bleues. Les gens s’arrêtent pour prendre des photos», commente Rosa Apicella, décoratrice de vitrines de profession Le blues sud-africain (18.06.2010) «Je ne regarderai pas le match des Bafana mardi, lance George Simela. Je ne veux pas mourir de stress!» Comme la plupart de ses compatriotes, Simela s’est réveillé hier matin avec la gueule de bois, après la défaite de l’équipe sud-africaine, qui a encaissé trois goals de l’Uruguay Commerces informels (17.06.2010) «Notre vision est de garder au chaud les gens de toute nationalité», explique Junus Moshidi, un marchand forain qui semble parler comme un livre de marketing. Depuis le début de la Coupe du monde, il affirme avoir vendu 300 sweatshirts portant les noms et drapeaux des grands pays participants Les dissidents du Mondial (16.06.2010) «Parmi mes amis, je suis le seul à aller voir des matches. On préfère le rugby», dit Koos Pretorius. Grand et massif, ce cultivateur de cerises bio à Belfast (province du Mpumalanga) ira au stade pour accompagner des exportateurs de cerises chiliens, venus pour l’occasion Welcome to South Africa! (15.06.2010) «Mes amis m’ont dit que j’étais folle d’aller en Afrique du Sud à cause de la criminalité. J’ai hâte de rentrer pour leur dire combien je me suis amusée et sentie en sécurité, dit Abbey Kapp, une Américaine de 32 ans La trompette infernale (14.06.2010) La vuvuzela, la trompette en plastique des fans sud-africains qui fait un bruit comparable au barrissement d’un éléphant, est devenue le symbole de cette Coupe du monde Soweto centre du monde (13.06.2010) «Soweto, pas New York!», lance un spectateur alors qu’Alicia Keys entonne «The streets of New York» dans le stade d’Orlando, à Soweto. Jeudi soir, à l’occasion du concert de célébration organisé par la FIFA et retransmis dans le monde entier, Soweto est devenu, pour une soirée, le centre de l’univers La grande tristesse après le décès de l’arrière-petite-fille de Mandela (12.06.2010) Le patriarche de la nation ne s’est pas rendu au stade. L’alcoolisme fait des ravages en Afrique du Sud. Un énième accident de la route est venu le rappeler et, pour une fois, la nouvelle a fait le tour du monde: la victime est une arrière-petite-fille de Nelson Mandela, qui revenait justement du Concert de célébration organisé par la FIFA, jeudi soir dans le stade d’Orlando, à Johannesburg