Les amateurs de sport peuvent (re)sortir leurs chaussures de course, et ceux qui préfèrent le consommer par procuration à la télévision se mettre en quête de bons documentaires. Les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus, adoptées ce vendredi par le Conseil fédéral, sifflent la fin du jeu pour de longues semaines. Les compétitions qui n’avaient pas encore été annulées le sont désormais, à l’instar de la Patrouille des Glaciers 2020 qui devait débuter le 27 avril, de nombreuses infrastructures sportives resteront closes et la plupart des fédérations recommandent à leurs membres de renoncer jusqu’à leurs entraînements collectifs par souci de précaution.

Retrouvez les nouvelles du 13 mars

La plus importante d’entre elles, l’Association suisse de football, a suspendu tous ses championnats. «Nous devons assumer nos responsabilités vis-à-vis de la société dans son ensemble», commente son président, Dominique Blanc. Les deux divisions professionnelles (Super League et Challenge League) ne reprendront pas avant la fin du mois d’avril, même si l’objectif d’aller au bout de la saison avant l’été demeure d’actualité. Le calendrier promet d’être serré.


Lire aussi les articles liés: 


Décisions comparables et appels à la prudence similaires en handball, volleyball, badminton, etc. En hockey sur glace, la décision de ne pas disputer les play-off, et donc de ne pas aller au bout de la saison, avait été prise la veille déjà. Les responsables de la ligue ont toutefois annoncé vendredi qu’il n’y aurait ni champion officiellement sacré, ni promotion, ni relégation.

Lire enfin notre éditorial: Faire confiance