Les Finlandais Marcus Grönholm et Timo Rautiainen (Peugeot 206 WRC) ont remporté dimanche, à Jyväskylä, la 50e édition du Rallye de Finlande, neuvième manche sur quatorze du championnat du monde 2000 des épreuves routières. Les deux «flying finn's» – qui signent leur troisième victoire de la saison après les succès obtenus en Suède et en Nouvelle-Zélande – prennent du même coup la tête du Mondial «pilotes».

En Finlande, lors de la première étape, Marcus Grönholm a réalisé à six reprises, vendredi, le meilleur chrono sur les dix spéciales (tronçons chronométrés) figurant au programme. Le pilote d'Espoo – qui a disputé son premier rallye mondial il y a onze ans – comptait pourtant moins de cinq secondes d'avance sur Richard Burns, leader alors du championnat du monde et seul pilote en mesure de le menacer. Toutefois, une sortie de route survenue tôt samedi matin devait sceller le sort du Britannique, contraint à l'abandon. Grönholm se contentait alors de gérer tant samedi que dimanche l'avance assez confortable qu'il comptait sur ses principaux poursuivants: son compatriote Harri Rovanpera (Toyota Corolla WRC) et l'Ecossais Colin McRae (Ford Focus WRC).

Au classement du championnat du monde des pilotes, Burns (38 points) compte désormais six longueurs de retard sur Grönholm (44). McRae (36 points) est 3e. Du côté des constructeurs, Ford (63 points) mène devant Subaru (60) et Peugeot (54). «Sur mes terres, j'ai vraiment fait une bonne opération, considère Marcus Grönholm. Je me réjouis de tout mettre en œuvre pour tenter de conserver mon avance lors de la prochaine épreuve (ndlr: le rallye de Chypre, du 7 au 10 septembre, remplace le Rallye de Chine). Comme ce rallye fait sa première apparition en championnat du monde, tous les pilotes partiront sur pied d'égalité. Le suspense est garanti.»