Les stades sont magnifiques, l’aéroport futuriste, le métro vaste et ultramoderne. De tout ce que le Qatar a construit ces dernières années, c’est sans doute son équipe nationale qui impressionnera le moins ces prochaines semaines. Dimanche, «les Bordeaux» du sélectionneur espagnol Félix Sanchez se sont inclinés 0-2 contre l’Equateur, lors du match d’ouverture de la Coupe du monde 2022.