Passer la ligne d’arrivée. Déboucher une bouteille de champagne. Lever les bras. Poser pour la photo. Répondre aux questions. Être heureux. Soulagé. Mettre pied à terre. Pour les marins qui ont participé à une course au large, l’arrivée du périple est toujours un moment particulier. Les mondes s’entremêlent. La solitude et l’immensité de l’horizon sont soudainement reléguées au passé. La terre est un choc.