Les éliminations surprises sont le lot quotidien des premiers tours de Wimbledon. L’une, mardi, a fait parler plus qu’à l’accoutumée. Car Matteo Berrettini a quitté le tournoi sans avoir joué, vaincu par un adversaire qu’on pensait éliminé depuis longtemps: le Covid-19. L’Italien, finaliste l’an dernier et prétendant au titre cette année, a déclaré forfait deux heures avant son match du premier tour contre le Chilien Cristian Garin.