Neuvième médaille pour la Suisse à Vancouver grâce à l’équipe masculine de curling. Là où les filles avaient échoué la veille, les garçons ont arraché au terme d’une partie très disputée la troisième place du tournoi. Ralph Stöckli n’a pas tremblé sur sa dernière pierre pour conclure lors du dixième end et assurer du même coup un succès 5-4 face à la Suède.

Le curling tient à peu de choses. La dernière pierre de Ralph Stöckli n’était pas idéale, mais, pour quelques centimètres, les Suisses pouvaient assurer les deux points lors de l’ultime end pour faire passer le score de 3-4 à 5-4. Cette dernière action est à l’image de la rencontre admirable du numéro 4 de la Suisse. Rendant une fiche supérieure à 90 % de réussite sur l’ensemble du match, le Bernois a ainsi parfaitement su rebondir après la défaite concédée en demi-finale face à la Norvège.

Les Suisses avaient pourtant dû déchanter lors du neuvième end. Avec quatre pierres bien placées, ils pensaient peut-être pouvoir d’ores et déjà fêter leur succès. Le jeune skip Niklas Edin réalisait cependant un quadruple «take out», forçant du même coup les Suisses à tout jouer sur un dixième end. Plus expérimentée que son homologue suédoise, la formation de Bâle Regio a eu les nerfs plus solides. Fébrile, le numéro 4 adverse craquait sur son ultime pierre. Stöckli, lui, savait garder la tête froide pour conclure.

Malgré la quatrième place de l’équipe féminine, les curleurs suisses ramènent tout de même une médaille de leur expédition au Canada. Depuis la réintroduction du curling aux Jeux olympiques en 1998 à Nagano, les Helvètes ont toujours gagné au moins une breloque. La série se poursuit donc grâce à Markus Eggler - déjà «bronzé à Salt Lake City au sein de l’équipe d’Andreas Schwaller -, Ralph Stöckli, Simon Strübin et Jan Hauser

Curling. Messieurs. Match pour la 3e place: Suisse (Simon Strübin, skip Markus Eggler, Jan Hauser, Ralph Stöckli) - Suède (Viktor Kjäll, Fredrik Lindberg, Sebastian Kraupp, skip Niklas Edin) 5-4