La finale masculine de l’US Open 2021 restera dans les mémoires, mais pas pour les raisons que l’on imaginait. Sous les yeux de Rod Laver, dernier joueur à avoir réussi le Grand Chelem en 1969, Novak Djokovic a manqué une occasion peut-être unique de le rejoindre, et de dépasser Roger Federer et Rafael Nadal avec un vingt-et-unième titre majeur en carrière. Le numéro un mondial a été vaincu autant par la pression que par l’habileté manœuvrière de Daniil Medvedev.