Menant 4-0 après trois ends, l’équipe suisse masculine de curling s’est ensuite effondrée et a laissé les Etats-Unis inscrire six points consécutifs. Une fin de match idéale a permis à la Suisse d’y croire à nouveau grâce à un dixième end parfait. Au bénéfice de l’avantage de la dernière pierre, les Etats-Unis n’ont toutefois pas su en profiter. Mis sous pression par Ralph Stöckli, le skip des Etats- Unis craquait lors de sa dernière pierre et offrait la victoire aux Suisses. Contrairement aux messieurs, l’équipe de Suisse dames a mal démarré ses Jeux olympiques en s’inclinant face au Canada (5-4) puis contre la Suède (8-7 après un end supplémentaire). Mirjam Ott et ses équipières n’ont jamais démérité face à ces deux nations de pointe, mais regretteront les nombreuses occasions manquées. Face aux favorites canadiennes, Mirjam Ott et ses partenaires s’inclinaient au terme d’une rencontre très accrochée entre deux formations qui pourraient se retrouver dans la lutte pour les médailles. Devant 5600 supporters acquis à la cause de la skip Chery Bernard, ce sont les Suissesses qui prenaient le meilleur départ. Au cours de la première moitié de la rencontre, Janine Greiner, Carmen Küng, Carmen Schäfer et Mirjam Ott prenaient un léger avantage en menant 2-1. Les joueuses locales inversaient la tendance par la suite pour finalement s’imposer lors du dixième et dernier end sur une ultime pierre parfaitement maîtrisée. «Nous avons simplement laissé passer trop d’occasions de nous imposer, convenait Mirjam Ott à l’issue du premier match. Malgré la défaite, je pense que c’était une bonne prestation de notre part. Nous pouvons aborder la suite de la compétition avec sérénité.» Depuis l’introduction du curling aux Jeux olympiques en 1998, il s’agit de la première défaite d’une équipe nationale lors de son premier match du tournoi. Pour leur deuxième match, les Davosiennes défiaient la Suède dans un «remake» de la finale dramatique des Jeux olympiques de Turin remportée lors de la dernière pierre par Anette Norberg. La Suisse faisait une nouvelle fois illusion durant la première moitié du match avant de céder lors des derniers ends. Un coup de deux lors de la septième manche permettait aux Nordiques de faire passer le score de 4-4 à 6-4. Lors du dernier end, les Suissesses tentaient le tout pour le tout et égalisaient grâce à deux dernières pierres parfaites de Mirjam Ott, forçant les Suédoises à disputer une manche supplémentaire. L’équipe grisonne ne profitait cependant pas de l’avantage de la dernière pierre et concédait le point décisif aux Scandinaves. Cette deuxième défaite place les Helvètes dans une situation inconfortable avant d’affronter la Chine, championne du monde en titre (dans la nuit de mercredi à jeudi en Suisse).