Le nom des futurs financiers – probablement des horlogers – de Watch Out, le prochain défi suisse à la Coupe de l'America 2003, dont l'existence a été révélée mardi à la presse, ne sera divulgué qu'aux alentours de Pâques.

En attendant que le mystère ne se dissipe sur leur identité, Philippe Dubois, le président du Club nautique de Crans-sur-Céligny (GE) à l'origine du projet, insiste sur le sérieux du projet: «Nous avons un dossier bien ficelé. Le but est de lancer un défi au niveau helvétique et de bien séparer la conception et la réalisation. Il ne faut pas mélanger les finances et le développement technique et sportif du projet. Il est important de gommer tout risque en étant au point sur le plan financier avant de lancer des promesses.» Allusion aux difficultés qu'a connues FAST 2000, le défi du Club nautique morgien mené par le navigateur français Marc Pajot.

Ce dernier espère repartir pour 2003. Mais Philippe Dubois l'affirme: «Watch Out se fera sans Marc Pajot. Il y aura quelques étrangers, mais ce sera avant tout un défi suisse. La Nouvelle-Zélande n'est pas beaucoup plus grande que la Suisse. Nous avons les moyens dans notre pays de monter un défi sérieux.» Les responsables de Watch Out prévoient un budget de 80 millions de francs sur trois ans dont la plus grande partie sera allouée à la recherche et développement. Selon le président du club genevois, la recherche de fonds a été confiée à un groupe de financiers et la partie marketing à l'agence IMG de Marc Biver.

Contrairement à ce qui a été publié dans Le Matin daté du mercredi 29 mars, Watch Out ne s'est pas encore officiellement inscrit auprès du Royal New Zealand Yacht Squadron. Pour l'instant, le Team Prada est le seul Challenger inscrit à la Coupe de l'America 2003, dont les éliminatoires débuteront au mois d'octobre 2002. En revanche, le Français Bruno Troublé, chargé de l'organisation de la Coupe Louis Vuitton, a confirmé être en contact avec les responsables du nouveau projet helvétique. «Je leur ai donné quelques pistes pour le rachat d'un bateau», précise-t-il.

«Nous avons en effet prévu l'achat ou la location d'un Class America et la construction de deux nouveaux bateaux. Le premier devrait sortir en 2001», précise encore Philippe Dubois.