Et si nous nous étions trompés dans nos calculs? A affronter les champions du monde français en huitièmes de finale de l’Euro, la Suisse semblait s’attaquer à l’Everest du football. L’ascension fut épique, l’arrivée au sommet jouissive. Mais il s’agit maintenant de se mesurer à l’Espagne et, tout compte fait, gravir cette montagne-là sera peut-être plus ardu encore.