BC Place, cérémonies d’ouverture, de remise des médailles et de clôture Le stade de BC Place se présente comme le lieu où les rêves deviennent réalité. Il accueille plus de 200 événements majeurs chaque année depuis son ouverture en 1983. Construit pour l’Expo 86 puis utilisé comme stade officiel de l’équipe des BC Lions de la Ligue canadienne de football, il va accueillir les cérémonies d’ouverture, de remise des médailles et de clôture des Jeux olympiques. Situé au centre-ville, il déploie son imposante ossature sous un dôme gonflable gigantesque, trônant fièrement au milieu des buildings auxquels il vole la vedette. Il promet aux 55’000 spectateurs des cérémonies à la pointe de la technologie, des projections d’images et des effets de lumière grandioses, grâce au toit qui protège des conditions météorologiques et des influences de l’extérieur. Village olympique de Vancouver, résidences pour les athlètes La moitié des athlètes résideront pendant les Jeux au village olympique de Vancouver, situé à quelques pas de BC Place, au centre de la ville. 2’730 résidents y sont attendus, ils bénéficieront des meilleures conditions de confort possibles selon Jacques Rogge. Conçu pour être réutilisé après les Jeux paralympiques qui se dérouleront en mars, il est, avec le deuxième village olympique, celui de Whistler, un magnifique héritage pour la ville de Vancouver. Village olympique de Whistler, résidences pour les athlètes Situé à 100km du village olympique de Vancouver et 600 mètres plus haut, le village olympique de Whistler accueillera 2’850 résidents, en majeure partie des skieurs, lugeurs, bobeurs, sauteurs et snowboarders. Situé dans la vallée de Cheakamus, il offre un pied-à-terre tout à fait agréable aux athlètes, à quelques minutes des sites de compétition de Whistler. Centre olympique de Vancouver , compétitions de curling Le Centre olympique de Vancouver recevra les compétitions de curling hommes et femmes du 16 au 25 février. Le site de curling est le plus grand jamais utilisé pour des Jeux olympiques d’hiver. De plus, les 5’600 spectateurs auront tout loisir d’admirer les œuvres autochtones exposées autour du site durant les deux semaines de compétition. Place Hockey du Canada , compétitions de hockey sur glace Construite en 1995, la patinoire olympique a une capacité de 19’300 places. Elle accueille les matchs à domicile de l’équipe NHL des Canucks de Vancouver toute l’année. La taille des patinoires de NHL étant plus petite que celle des patinoires européennes, certains joueurs des championnats occidentaux devront s’adapter aux dimensions réduites de la glace. Pacific Coliseum , compétitions de patinage artistique et de patinage de vitesse sur piste Ce palais omnisports qui date de 1968 offre 14’000 places au plus près du spectacle. Après avoir accueilli deux finales de la Coupe Stanley en 1982 et 1994, il sera l’antre des patineurs artistiques et des patineurs de vitesse pendant les Jeux olympiques. Il a été rénové en 2007 afin d’offrir des conditions optimales aux athlètes et aux spectateurs. Centre des sports de glisse de Whistler , compétitions de bobsleigh, de luge et de skeleton Située à quelques pas de la station de ski de Whistler, la piste de luge est un exemple de la mentalité de la ville hôte de ces Jeux. Entourée d’arbres et de bâtiments écologiques, elle déploie 1450 mètres de piste et 16 virages. La technologie utilisée pour refroidir le couloir de glace respecte à la lettre de nombreuses règles écologiques. Moderne, esthétique et écologique, le Centre des sports de Whistler est une des fiertés de la cité olympique. Whistler Creekside , compétitions de ski alpin La station de Whistler Creekside dispose d’une grande expérience dans l’organisation d’épreuves de ski alpin d’envergure internationale. Elle est souvent classée parmi les meilleures stations de ski d’Amérique du Nord. Les pistes Dave Murray et Franz’s Run seront respectivement les parcours pour la descente masculine et la descente féminine. Toutes les courses de ski alpin auront lieu à Whistler, devant plus de 7’000 spectateurs. Parc olympique de Whistler , compétitions de biathlon, ski de fond, combiné nordique et saut à skis Le site est composé de trois stades distants de 400 mètres les uns des autres, un pour le ski de fond, ou pour le biathlon et le dernier pour le saut à skis. Les trois stades peuvent contenir 12’000 personnes chacun. En plus des kilomètres de piste de compétition, 45 kilomètres alternant tous types de dénivelés sont mis à disposition pour les séances d’entraînement des athlètes. Anneau olympique de Richmond , compétition de patinage de vitesse C’est dans ce grand bâtiment auréolé d’un toit blanc cinglant que sera installé le quartier général du contrôle antidopage. 36 médailles devraient être disputées ici en patinage de vitesse sur les 400 mètres de piste entourés de 8000 sièges. Ce site, construit spécialement pour l’occasion, deviendra, après les Jeux, un centre international de haute performance pour les athlètes. L’architecture novatrice et les systèmes écologiques de récupération de l’eau de pluie et de réutilisation de la chaleur résiduelle font de l’anneau de Richmond une innovation en termes d’infrastructures sportives. Cypress Mountain , compétitions de ski acrobatique et de surf des neiges La station de ski alpin de Cypress Mountain offre toute l’année un large éventail de pratiques sportives hivernales aux 2 millions de visiteurs annuels. Située à 30 minutes du centre-ville de Vancouver, elle dispose de tous les atouts pour recevoir les compétitions de skicross, ski acrobatique, half pipe et slalom géant parallèle. Le fort dénivelé de la station – 208 mètres de dénivelé pour 1135 mètres de piste – et les parcours efficacement entretenus par 150 bénévoles font de Cypress Mountain l’antre des riders.