Football

Les deux Corées dos à dos, sans spectateur

Le match qui a opposé le Nord au Sud a accouché d’un nul (0-0) que personne n’a pu suivre dans le stade, ni en direct à la télévision. La FIFA le regrette

Il n’y eut ni vainqueur ni but (0-0), ce mardi, dans le match qui a opposé les sélections des deux Corées à Pyongyang, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022. Cela n’aura pas déçu le public du stade Kim Il-sung pour une simple et bonne raison: il n’y en avait pas. La rencontre s’est déroulée à huis clos, sans que l’information ne filtre avant la rencontre. «J’avais hâte de voir un stade plein pour ce match historique mais j’ai été déçu de voir qu’il n’y avait aucun spectateur dans les tribunes», a réagi le président de la FIFA, Gianni Infantino, cité dans un communiqué, qui était lui sur place.

Lire aussi, avant le match: Derby coréen sous haute tension à Pyeongchang

Aucun journaliste

Et par rapport à une rencontre classique, il ne manquait pas que des supporters. Le match n’a pas fait l’objet d’une retransmission en direct, et aucun journaliste étranger n’a pu y assister. Le seul écho du match est venu des sites de la FIFA et de la Confédération asiatique (AFC) qui étaient autorisés à divulguer un minimum d’informations factuelles.

«Pour nous, la liberté de la presse et d’expression est essentielle mais d’un autre côté, il serait naïf de penser que nous pouvons changer le monde en un instant», a encore déclaré Gianni Infantino. La Corée du Nord et la Corée du Sud sont techniquement toujours en guerre. Via le sport, les deux nations ont ces dernières années mené plusieurs projets communs, jusqu’à envisager d’accueillir les Jeux olympiques sur la péninsule entière.

Publicité