Le procès de la bagarre générale survenue lors du match de quatrième ligue Versoix II-Kosova II, le 10 juin 2018, s’est conclu jeudi au Tribunal correctionnel de Genève par la condamnation du principal accusé à 30 mois de prison, dont 9 ferme. Reconnu coupable, notamment, de rixe et de lésions corporelles graves, l’homme avait asséné un violent coup de pied au visage d’un joueur adverse à terre. La scène, filmée et photographiée, avait fait le tour du web et scandalisé les réseaux sociaux, devenant le symbole de la violence sur les terrains de football.