Football

Deux Valverde expulsés, une même finalité: gagner

L’un, Ernesto Valverde n’est plus l’entraîneur du Barça, malgré une place de leader et deux titres de champion d’Espagne. L’autre, Federico Valverde, a été expulsé pour une faute volontaire qui a fait gagner le Real Madrid

Un bon Setién vaut-il mieux que deux «tu l’auras»? C’est l’avis de la direction du FC Barcelone qui, tard lundi soir et après une journée pleine de rumeurs et de spéculations, a remplacé Ernesto Valverde, vainqueur des deux dernières Liga et actuel coleader avec le Real Madrid, par l’ex-coach du Betis Séville Quique Setién.

La nomination de cet entraîneur peu connu hors d’Espagne, car chargé jusqu’ici de clubs modestes (Racing Santander, Logroñés, Las Palmas, Betis) a été accueillie avec un mélange d’espoir et de libération par tous les amoureux d’un football ambitieux, posé et offensif. Un football «protagoniste», pour reprendre l’expression à la mode, popularisée dans les médias espagnols par les théoriciens argentins du beau jeu Angel Cappa et Jorge Valdano.