La Suisse n’aura résisté qu’un tiers-temps à une puissante équipe des Etats-Unis qui a plié le match en deuxième période pour s’imposer au final 3-1, mardi lors de l’ouverture du tournoi de hockey sur glace des jeux Olympiques de Vancouver.

Les USA ne voulaient surtout pas connaître la même entame désastreuse qu’aux JO-2006 à Turin où il avaient été tenus en échec par la faible Lettonie (3-3). Parise et ses partenaires prenaient ainsi d’emblée leur adversaire à la gorge en pressant haut.

Gênés par le jeu très physique des Américains, les Suisses avaient beaucoup de mal à sortir le palet proprement mais ils résistaient bien dans un premier temps.

Les USA trouvaient finalement la faille peu avant la fin du premier tiers-temps: Bobby Ryan récupérait un palet une nouvelle fois mal dégagé et, à mi-distance, trouvait tranquillement la lucarne d’un Jonas Hiller masqué (1-0, 18:59).

Le deuxième acte était catastrophique pour la Suisse, dominée 14 tirs à 4. Les Helvètes étaient pourtant en zone d’attaque et Ruthemann exploitait mal un rebond quand Backes récupérait le palet, remontait toute la patinoire et prenait de vitesse Hiller pour le deuxième but (2-0, 25:52).

Malone dans une mêlée aggravait la marque en poussant la rondelle entre les jambières d’Hiller (3-0, 28:25).

Sur une contre-attaque Sprunger manquait une cage ouverte (32e) et il fallait attendre le troisième tiers pour voir enfin Streit et ses coéquipiers sous un meilleur jour.

Miller, l’excellent gardien américain, était mis plusieurs fois à contribution et sur un centre dangereux il commettait une erreur inhabituelle qui permettait à Wick de réduire la marque (3-1, 49:45).

La Suisse ressemblait enfin au quart de finaliste qu’elle fut en 2006 même si le score n’évoluait plus dans une fin de partie encourageante pour les Helvètes mais inquiétante pour les USA.