Jacques Rogge, le président du Comité international olympique (CIO), devrait annoncer avant la fin décembre le nom du successeur du Canadien Dick Pound à la tête de la très influente commission marketing de l'institution. Pound avait donné sa démission après sa défaite face à Rogge, lors de l'élection à la succession de Juan Antonio Samaranch le 16 juillet dernier à Moscou, mais cette démission n'avait pas été acceptée par le nouveau président du CIO.

Ces derniers jours, Dick Pound, qui est par ailleurs président de l'Agence mondiale antidopage (AMA), a clairement laissé entendre qu'il ne serait pas candidat à sa propre succession. Les deux hommes ont consommé leur divorce depuis le mois d'août dernier et un ultime entretien à Paris. Quelques semaines avant que Jacques Rogge ne révèle l'accord passé entre Dick Pound et Juan Antonio Samaranch en décembre 1985, ayant rapporté quelque 3 millions de dollars (5 millions de francs suisses) au cabinet de l'avocat canadien. Du côté du CIO, il n'entre pas dans les intentions de Jacques Rogge de solliciter à nouveau Dick Pound pour diriger la nouvelle entité qu'il entend mettre en place dans les prochains jours, étant entendu que tous les contrats de partenariat économique en cours au CIO sont signés jusqu'en 2008, année des Jeux olympiques d'été de Pékin.

Le président Rogge a indiqué publiquement jeudi dernier à Lausanne que dans une quinzaine de jours il communiquerait le nom du ou des responsables de cette commission marketing, qui sera vraisemblablement transformée. Le président du CIO a évoqué, notamment, une cellule chargée de négocier les droits de télévision. Le nom de l'Allemand Thomas Bach, membre de la commission exécutive du CIO, est le plus souvent cité pour occuper ce poste à responsabilités.