Vingt-quatre heures après l’annonce de la retraite de Roger Federer, Novak Djokovic s’est finalement joint vendredi aux nombreux hommages rendus la veille à la légende bâloise. Dans un message publié sur son compte Instagram, le Serbe a évoqué «plus d’une décennie de moments et d’affrontements incroyables». Il poursuit:

«Roger, c’est difficile de vivre ça et de mettre des mots sur tout ce que nous avons partagé dans ce sport ensemble. Ta carrière a donné le ton de ce que signifie atteindre l’excellence et dominer avec intégrité et sang-froid.»

Lire aussi: «Par-dessus tout, je me suis senti incroyablement vivant»: la lettre d’adieu au tennis professionnel de Roger Federer

Même en Serbie…

Djokovic a ensuite donné rendez-vous à Federer à Londres pour la prochaine Laver Cup (23-25 septembre). Le Serbe fera partie de l’équipe européenne composée du Bâlois – pour sa dernière «compétition» –, Rafael Nadal et Andy Murray. Ce dernier n’a du reste toujours pas réagi publiquement à l’annonce de la retraite du Maître.

Le silence de Djokovic depuis jeudi, tranchant avec l’empressement de Rafael Nadal à saluer son «ami et rival» et à affirmer avoir espéré «que ce jour n’arrive jamais», a valu au Serbe quelques remarques sur les réseaux. Même le quotidien serbe Kurir s’en est étonné, titrant sur son site: «Il manque le message de Novak à Federer».

Notre éditorial: Roger Federer, Monsieur tennis

Isolé dans le «Big three»

Djokovic, personnalité clivante, a toujours été isolé au sein du «Big three», où Nadal et Federer ont souvent affiché leur amitié. Conjointement, le Suisse et l’Espagnol ont aussi parfois pris leur distance avec le Serbe, notamment quand celui-ci avait annoncé en 2020 la création d’une nouvelle association de joueurs de tennis professionnels indépendante de l’ATP, ignorant les appels à l’unité de ses rivaux.

Mais Djokovic n’a jamais eu aucune peine à reconnaître le talent hors normes de Federer, voire une forme d’admiration. «Impossible de ne pas se demander s’il est de la même planète», avait-il notamment lancé il y a quelques années.