Le Serbe Novak Djokovic a remporté son premier Wimbledon en battant l’Espagnol Rafael Nadal, tenant du titre, en quatre sets 6-4, 6-1, 1-6, 6-3, dimanche en finale. Avec cette troisième victoire en Grand Chelem, Djokovic, qui était assuré depuis deux jours de ravir la place de N.1 mondial à Nadal au prochain classement lundi, confirme qu’il est bien le meilleur joueur du moment.

C’est l’accomplissement d’un rêve pour le Serbe qui s’est mis au tennis à l’âge de quatre ans après avoir suivi le tournoi londonien à «la télévision.» C’est difficile de décrire mes émotions, c’est le plus grand jour de ma vie. C’est mon tournoi préféré, le premier que j’ai regardé, celui que j’ai toujours rêvé de gagner», a réagi le Serbe, tombé à la renverse après la balle de match avant de faire le tour du court et de lancer ses raquettes dans le public.

C’est aussi un événement de taille dans l’histoire du tennis puisque Djokovic brise à double titre la domination du duo Federer-Nadal qui a monopolisé la place de numéro 1 mondial depuis plus de sept ans et qui avait remporté les huit dernières éditions de Wimbledon. Djokovic a remporté son huitième tournoi de l’année et son 48e succès en 49 matches cette saison.

En confiance après ses quatre finales de suite remportées face à Nadal en 2011, le Serbe de 24 ans l’a battu pour la première fois en six rencontres du Grand Chelem en prenant l’Espagnol à son propre jeu. Hormis un coup de pompe spectaculaire au troisième set, il a dominé Nadal du fond du court grâce à sa formidable défense.

Il a limité les fautes directes pour mettre l’Espagnol constamment sous pression. L’Espagnol a craqué en premier, sur son service dans le dernier jeu du premier set où Djokovic a converti la toute première balle de break de la partie sur une faute en coup droit de son adversaire. Au set suivant, Djokovic, qui était apparu tendu en début de match, a évolué à un niveau démentiel, faisant ressembler Nadal et ses dix titres du Grand Chelem à un petit garçon égaré sur le Central le plus célèbre du monde.»

Contre le meilleur joueur du monde qui a gagné deux fois ici et qui m’avait toujours battu dans les grands matches, je me devais d’être au top de mon jeu et je crois que j’ai joué le meilleur match sur gazon de ma carrière», a-t-il dit.