L’aventure du Servette FC Chênois Féminin en Ligue des championnes a commencé mercredi soir à Genève par une défaite, logique, face à la Juventus de Turin (0-3). Mais d’une certaine manière, Servette avait déjà gagné ce match avant le coup d’envoi. Sur le parvis du stade, une foule compacte, nombreuse, patientait joyeusement, comme pour n’importe quel match qui génère un peu d’excitation. A ce tableau à nouveau familier depuis le retour du public dans les stades s’ajoutaient des scènes moins coutumières: des équipes de jeunes filles venues avec leur club, des couples de femmes s’enlaçant sans crainte, des supporters des deux équipes se mêlant sans animosité ni cordon sécuritaire.