Les danseurs Barbara Fusar-Poli et Maurizio Margaglio ont offert à l'Italie son premier titre mondial en 105 ans d'existence des championnats du monde de patinage artistique. A Vancouver, les Transalpins ont gravi samedi un échelon supplémentaire au détriment de leurs vainqueurs de l'édition 2000, les Français Marina Anissina et Gwendal Peizerat. Les Russes Irina Lobatcheva et Ilja Averbuch ont pris le 3e rang. Quinzièmes, Daniel et Eliane Hugentobler ont assuré à la Suisse une place lors de l'épreuve olympique de Salt Lake City.

Chez les dames, à Vancouver comme à Nice l'année dernière, l'Américaine Michelle Kwan a gagné «au sprint» le titre mondial, son quatrième avec ceux de 1996, 1998 et 2000. La Russe Irina Slutskaya, vice-championne du monde 2000, quadruple championne d'Europe (1996, 1997, 2000, 2001), avait pourtant viré en tête à l'issue du programme court, talonnée par trois Américaines, Michelle Kwan, Angela Nikodinov et Sarah Hugues. C'est Kwan qui a su le mieux tirer son épingle du jeu dans la dernière ligne droite du programme libre. Notons encore que la Suissesse Sarah Meier a pris pour sa part une bonne douzième place.

LT