JO 2016

Epée aux JO: le Suisse Benjamin Steffen échoue, premier triomphe d'un Coréen

Park Sang-young est devenu le premier Sud-Coréen à remporter le titre olympique individuel à l’épée. Amère déception pour le Suisse

D’abord bien parti, le Suisse Benjamin Steffen a dû se contenter d’une quatrième place à l'épée, lors du tournoi des JO à Rio. Park Sang-young est devenu le premier Sud-Coréen à remporter le titre olympique individuel dans ce sport. La disciple devient réellement mondiale, puisqu’il y a quatre ans, c’est le Vénézuélien Ruben Limardo Gascon qui avait triomphé.

Pour l’escrime sud-coréenne, il s’agit du troisième titre individuel aux Jeux, après le pionnier Kim Young-ho en 2000 à Sydney au fleuret et la sabreuse Kim Ji-yeon en 2012 à Londres. Les JO 2012 avaient d’ailleurs été un véritable révélateur de la force de cette puissance émergente de l’escrime, puisqu’elle avait terminé à la 3e place au tableau des médailles avec six médailles.

Cinq touches à la suite

Et pour atteindre le Graal olympique dans la Carioca Arena 3, Park Sang-young a renversé des montagnes. Comme cette finale contre le vétéran hongrois Géza Imre, champion du monde en titre et qui à 41 ans visait le sacre suprême à Rio.

Mené 14-10, Park a enchaîné cinq touches pour venir à bout de Géza Imre, un miracle en épée, qui est la seule arme de l’escrime à accepter les touches doubles.

Benjamin Steffen battu par le Français Gauthier Grumier

De neuf ans le cadet du Hongrois, le Français Gauthier Grumier a disputé sa dernière rencontre individuelle en grand championnat, en décrochant la médaille de bronze. Venu à Rio avec l’objectif de remporter l’or, le grand favori de l’épreuve n’a chuté que sur Géza Imre, sa bête noire puisqu’il s’était déjà incliné contre lui en finale des Mondiaux-2015 à Moscou.

Gauthier Grumier, N.1 mondial, qui a dominé l’épée masculine ces trois dernières années, a battu le Suisse Benjamin Steffen dans la petite finale, par 15 à 11. Français, Sud-Coréens et Hongrois se retrouveront dimanche pour l’épreuve par équipes, et la dernière journée d’escrime à Rio. Tous trois sous la menace des Italiens et des Suisses, toujours en lice pour le concours par équipes.

Lire aussi: Au tir, Heidi Diethelm Gerber offre à la Suisse sa première médaille olympique

Publicité