Roger Federer a annoncé en fin d’après-midi mardi sa décision de ne pas participer aux prochains Jeux olympiques d’été, du 23 juillet au 8 août à Tokyo. Sur son compte Twitter, le champion a expliqué avoir «connu une rechute à [son] genou [droit]» durant Wimbledon et en conséquence avoir «dû accepter de devoir déclarer forfait». «Je suis extrêmement déçu, car cela a été un honneur et un grand moment à chaque fois que j’ai représenté la Suisse», écrit Roger Federer.

A Tokyo, où il aurait pu participer à ses cinquièmes Jeux, Roger Federer devait s’aligner en simple et peut-être également en double mixte avec Belinda Bencic. En l’absence également de Stan Wawrinka (récemment opéré), Belinda Bencic et Viktorija Golubic seront seules à défendre les couleurs suisses, dans une discipline qui sera privée de nombreuses stars.

Avant Federer, Rafael Nadal, Nick Kyrgios, David Goffin ou Dominic Thiem chez les hommes, Serena Williams, Simona Halep et Bianca Andreescu chez les femmes ont déjà déclaré forfait. Les épreuves de tennis des Jeux sont prévues du 24 au 30 juillet à l’Ariake Coliseum de Tokyo, sur surface dure. Elles se dérouleront probablement dans des conditions climatiques difficiles (chaleur et humidité), et assurément selon un protocole sanitaire très strict (contacts limités, nombre restreint d’accompagnants).

Ce tournoi olympique attire d’autant moins qu’il est coincé entre deux Grands Chelems, Wimbledon qui vient de s’achever et l’US Open qui débute fin août. Le numéro un mondial, le Serbe Novak Djokovic, réserve d’ailleurs encore sa réponse, partagé peut-être entre la tentation d’aller chercher un titre olympique pour la Serbie qui lui tend les bras, et le besoin de se préserver en vue de l’US Open où il peut réaliser un historique Grand Chelem calendaire.

Lire: Novak Djokovic n’a plus personne devant lui

«La santé passe avant tout»

Le forfait de Federer a été accueilli avec regret mais compréhension par Swiss Olympic. 
«Ces derniers jours, j’ai eu des échanges avec son entraîneur Severin Lüthi, qui m’a informé de la situation. Malgré les regrets, nous avons la plus grande compréhension pour la décision de Roger. La santé passe avant tout, même pour des événements aussi importants que les Jeux Olympiques», explique Ralph Stöckli, le chef de mission de la délégation suisse, dans un communiqué de Swiss Olympic.

Lire également:  Roger Federer s’éteint doucement

Roger Federer a déjà participé quatre fois aux Jeux olympiques, de 2000 à 2012. Il a obtenu une médaille d’or en double avec Stan Wawrinka en 2008 à Pékin et une médaille d’argent en simple en 2012 à Londres (battu par Andy Murray dans une finale disputée à Wimbledon). Le Bâlois a été deux fois porte-drapeau, en 2004 et 2008, et a refusé de l’être une troisième fois en 2012, préférant laisser cet honneur à un autre athlète.

Il faut voir son forfait comme une volonté de se préserver pour la suite, et donc de continuer à jouer. Roger Federer, qui fêtera ses 40 ans le 8 août (jour de la cérémonie de clôture des Jeux) indique dans son communiqué avoir «déjà entamé [sa] rééducation dans l’espoir de revenir sur le circuit plus tard cet été».