Avez-vous relevé ce paradoxe? Plus le football est présenté comme un spectacle, et moins il produit d’artistes. Le dernier en date croupit actuellement dans une prison paraguayenne. Lorsqu’il n’était qu’un jeu, un sport de pouilleux pratiqué sur des terrains râpés pour le seul plaisir des classes laborieuses, le football regorgeait de joueurs extraordinaires. Certains étaient en plus des personnages extravagants, puisque l’époque permettait encore un peu de ne pas choisir entre l’ambition et la fantaisie.