Vainqueur de l’épreuve en 2006 et 2007, le champion olympique de Pékin a repris son titre mondial en écrasant tous ses adversaires sur la distance de 49,8 kilomètres.

Le Suédois Gustav Larsson, son habituel coéquipier dans l’équipe de marque Saxo Bank, a pris la deuxième place, à 1 min 27 sec après avoir été rejoint avant la mi-course par le Suisse, parti une minute après lui.

L’Allemand Tony Martin s’est classé troisième, à 2 min 30 sec.

Sous le soleil et devant un public enthousiaste, le premier maillot jaune du Tour de France 2009 n’a laissé place à aucun suspens. Dès la fin du premier des trois tours de circuit, il avait repoussé Martin à 38 secondes.

Au fil de son cavalier seul, Cancellara, impressionnant par sa cadence de pédalage élevée, a rejoint et dépassé les concurrents partis avant lui. Larsson, puis le Britannique Bradley Wiggins (aux prises dans le final avec un ennui mécanique) et enfin le Belge Sébastien Rosseler ont été avalés par l’ogre suisse.

Le tenant du titre, l’Allemand Bert Grabsch, a pris la dixième place, derrière le Kazakh Alexandre Vinokourov (8e), de retour dans les Mondiaux après sa suspension pour dopage.

Cancellara, qui est âgé de 28 ans, n’était pas engagé l’an passé à Varèse (Italie).