Durant la Seconde Guerre mondiale, les prisonniers de guerre épluchaient des patates. De cette corvée, il ne reste à Kaiserslautern que le nom Kartoffelhalle, littéralement la salle des pommes de terre. Aujourd’hui, ce bungalow à la façade taguée aux couleurs rouge et blanc du 1. FC Kaiserlsautern abrite le Fanprojekt (projet de fans, en français) de ce club de l’ouest de l’Allemagne. Son but principal: faciliter l’intégration sociale de jeunes supporters âgés de 12 à 27 ans à travers différentes initiatives et événements. «C’est un mélange entre un foyer pour jeunes et du travail de rue», définissait récemment le coordinateur national de ces initiatives, Michael Gabriel, au magazine 11 Freunde.

Lire aussi: Et pendant ce temps-là, en Bundesliga...