Alors que les clubs de la Swiss Football League viennent de voter l’introduction de play-off pour pimenter la fin de saison, les championnats de Super League et de Challenge League ont vécu une dernière journée palpitante pour la promotion et la relégation. En Super League, Sion, mené 1-3 par Servette, a finalement obtenu le nul (3-3) qui suffit à lui éviter les barrages. Sion finit septième (41 points), Grasshopper huitième (40 points) et Lucerne neuvième (40 points et une moins bonne différence de buts).

La Challenge League, elle, s’est conclue sur une égalité à trois pour la première place, avec Winterthour, Schaffhouse et Aarau à 65 points. A la différence de buts, Winterthour, entraîné par Alexander Frei, est promu pour la première fois depuis 1985, et Schaffhouse disputera un barrage contre Lucerne. Leader samedi matin, le FC Aarau n’avait besoin que d’un match nul à domicile mais les Argoviens ont été battus par Vaduz (1-2) et finissent troisièmes. Il y a deux ans, Aarau avait déjà subi une terrible désillusion en perdant un barrage contre Xamax après avoir gagné le match aller 4-0 à Neuchâtel!

A l’étranger, deux championnats attiraient particulièrement l’attention, la Premier League où Manchester City n’avait qu’un point d’avance sur Liverpool, et la Serie A où l’AC Milan devait se méfier d’un retour de son cousin de l’Inter. Si la cause fut rapidement entendue en Italie, un doublé d’Olivier Giroud en première mi-temps assurant assez vite le Milan d’un premier sacre depuis 2011, le suspense fut total en Angleterre. Dix ans après un titre légendaire acquis à l’ultime seconde à la barbe de Manchester United, Manchester City a remporté son huitième titre de champion d’Angleterre en retournant une situation bien compromise.

Gündogan dix ans après Agüero

Menés 0-2 sur leur pelouse par Aston Villa à l’entame du dernier quart, les Citizens ont renversé le match en cinq minutes, marquant trois fois entre la 76e et la 81e minute. Steven Gerrard, l’entraîneur de Villa, était bien décidé à offrir le titre qu’il ne put jamais gagner comme joueur à Liverpool, mais l’entrée en jeu d’Ilkay Gündogan, auteur d’un doublé, a tout changé. C’est le quatrième titre national en cinq ans pour Pep Guardiola avec Manchester City. A Norwich, Tottenham a facilement validé sa quatrième place finale (Chelsea est troisième) et sa qualification en Ligue des champions. En bas de tableau, Leeds a sauvé sa place en Premier League en allant gagner à Brentford, ce qui condamne Burnley.

En Allemagne, la saison s’est achevée avec la victoire aux penalties (1-1, 4-2 t.a.b.) du RB Leipzig sur le SC Fribourg. Réduit à dix à l’heure de jeu, Leipzig est parvenu à égaliser grâce au Français Christopher Nkunku, élu meilleur joueur de la saison en Bundesliga, avant de s’imposer dans la séance de tirs au but. C’est le premier titre pour ce club fondé en 2009 par le groupe Red Bull et détesté par une bonne partie de l’Allemagne, qui l’accuse de jouer avec les règles (ainsi, «RB» ne signifie pas Red Bull, car les noms de firmes sont interdits, mais RasenBallsport, «sport de balle sur herbe») et de n’être qu’un club sans tradition dont la seule finalité est de vendre des boissons sucrées.

Le SC Fribourg, un club entièrement possédé par ses 35 000 membres, avait ainsi refusé d’être associé à son adversaire sur les produits de souvenir traditionnellement vendus lors des finales. A l’issue de la rencontre, les fans de Leipzig ont déployé une banderole invitant leurs contempteurs à aller pleurnicher ailleurs, tandis que l’entraîneur de Fribourg, Christian Streich, félicitait ses adversaires un à un.

Mbappé transfert de l’année

En France, la dernière journée de Ligue 1 a vu l’Olympique de Marseille arracher la deuxième place (derrière le PSG) grâce à un but de Lens contre Monaco (2-2) dans le temps additionnel et se qualifier directement pour la Ligue des champions. Les Girondins de Bordeaux, qui avaient démarré la saison avec Vladimir Petkovic, sont relégués avec le FC Metz. Saint-Etienne a obtenu à Nantes (1-1) le point qui lui permet d’espérer sauver sa place dans l’élite. Les Verts affronteront jeudi et dimanche l’AJ Auxerre en barrage, sur fond de querelle idéologique entre les deux entraîneurs, le pragmatique Pascal Dupraz (Saint-Etienne) et le romantique Jean-Marc Furlan (Auxerre).

Mais l’événement du week-end en France a été la signature d’un nouveau contrat de trois ans de Kylian Mbappé avec le PSG. Le meilleur joueur, buteur (28 buts) et passeur (17 passes) du championnat a finalement renoncé à partir au Real Madrid comme il en avait l’intention. Un choix très mal vécu en Espagne, où le président de la Liga, Javier Tebas, a évoqué «une insulte pour le football». Le choix de Mbappé est-il uniquement financier? La volonté des dirigeants parisiens de le placer au centre du projet sportif, bien plus que Lionel Messi ou Neymar, a pesé. La première conséquence de cette décision est le renvoi du directeur sportif Leonardo. L’entraîneur Mauricio Pochettino pourrait suivre.