Il était l’athlète le plus populaire du village olympique. Celui avec qui tout le monde voulait faire un selfie. Et ça lui faisait du bien, à Novak Djokovic, pas toujours apprécié à sa juste valeur par ailleurs. Le Serbe comptait offrir deux médailles d’or à son pays, en simple et en double mixte, avant de partir à la conquête du Grand Chelem en septembre à New York. Invaincu depuis 22 matchs, il s’est effondré en demi-finale du simple messieurs après avoir mené 6-1 3-2 break à suivre face à l’Allemand Alexander Zverev, vainqueur 1-6 6-3 6-1.