Bâle a réussi une excellente opération vendredi soir lors de la 34e journée de Super League. Les footballeurs rhénans ont battu le FC Zurich 4-0 au Parc Saint-Jacques devant plus de 29000 spectateurs. La victoire était prévisible. Les Zurichois avaient tellement de joueurs blessés qu'ils ont dû faire appel à leurs jeunes espoirs pour aligner une équipe.

Mais la véritable aubaine du FC Bâle, c'est la déconfiture de Young Boys, avec qui il partageait jusque-là la tête du championnat suisse. Les Bernois avaient même l'avantage de la différence de but. C'était sans compter sur... Neuchâtel Xamax.

Le club romand, qui lutte contre la relégation, est la bête noire de Young Boys. Les rouge et noir ont battu les Bernois quatre fois sur les cinq matches qui les ont opposés cette saison. Vendredi soir, c'est sur le très net avantage de 3-1 que la troupe de Sylvio Bernasconi est allée s'imposer au Stade de Suisse. Xamax s'éloigne ainsi de la barre qui le menace.

Net avantage donc pour le FC Bâle à deux journées de la fin du championnat et avant le dernier match de la Super League qui doit opposer les deux leaders.