«Les examens réalisés ce (dimanche) matin ont montré que le joueur de l'équipe première Antoine Griezmann souffre d'une lésion musculaire au quadriceps de la jambe droite», précise le Barça dans un communiqué.

«Sa disponibilité dépendra de son évolution», a simplement ajouté le club catalan, qui n'a plus que deux matches de Liga à disputer face à Osasuna jeudi (21h locales, 19h GMT) et Alavés dimanche (21h locales, 19h GMT), avec encore un mince espoir de conserver sa couronne nationale en cas de faux pas répétés du leader, le Real Madrid.

Selon le média spécialisé catalan Mundo Deportivo, l'objectif du Barça est qu'il soit en état de participer au 8e de finale retour de Ligue des champions contre Naples au Camp Nou, le 8 août (19h GMT).

Clore la polémique

L'attaquant français est sorti à la mi-temps du match du Barça à Valladolid samedi, remplacé par l'Uruguayen Luis Suarez. «Il est sorti parce qu'il a ressenti une gêne, c'est lui qui a demandé à sortir. On verra bien ce qu'il a», avait alerté l'entraîneur Quique Setién samedi soir en conférence de presse.

Un énorme coup dur pour «Grizou»: le champion du monde français (29 ans, 78 sélections), arrivé l'été dernier au Barça pour cinq ans et 120 millions d'euros en provenance de l'Atlético Madrid, commençait à peine à montrer l'étendue de son talent en Catalogne.

Lire aussi: Antoine Griezmann: «Dès que je deviens trop sérieux, je joue mal!»

Griezmann (15 buts et 4 passes décisives en 46 matches toutes compétitions confondues au Barça cette saison) a notamment marqué un but magnifique contre Villarreal (45e) dimanche dernier (4-1), et a servi une talonnade de génie pour le but de Luis Suarez (56e) contre l'Espanyol, mercredi (1-0).

Une belle manière de clore la polémique née quelques jours plus tôt de son entrée en jeu à la 90e minute du match du Barça contre son ancienne équipe, l'Atlético Madrid (2-2) le 30 juin.