Le FC Sion n’aurait pas pu rêver mieux. Le neuvième du championnat de Super League a remporté 1-4 le match aller du barrage qui l’oppose au FC Thoune, deuxième de Challenge League, pour faire un grand pas vers le maintien dans l’élite du football suisse.

Dans l’Oberland bernois, un doublé de l’incontournable Guillaume Hoarau ainsi que des buts de Matteo Tosetti et Roberts Uldrikis ont ôté une bonne partie du suspense à cette double confrontation, avant le retour prévu dimanche à Tourbillon (16h).

Se méfier, toujours

Attention bien sûr à ne pas croire le sauvetage assuré trop vite. D’une part, la règle des buts à l’extérieur a été abrogée et le FC Thoune pourrait s’offrir des prolongations en s’imposant en Valais sur le score de 0-3, ce qui reste loin d’être impossible en football. D’autre part, un précédent récent impose la plus grande prudence aux hommes de l’entraîneur Marco Walker. En 2019, le FC Aarau s’était imposé 0-4 sur la pelouse de Neuchâtel Xamax (alors en Super League) avant de s’effondrer à domicile trois jours plus tard et de manquer la promotion au bout d’une séance de tirs au but.

Souvenirs, souvenirs: Xamax, les tripes à la neuchâteloise

La situation diffère ici en cela que c’est l’équipe de l’élite qui a pris l’avantage et qui n’aura plus qu’à gérer. De surcroît, au terme d’une saison très compliquée, le FC Sion profite enfin d’une dynamique positive, dans la foulée d’un succès contre Bâle qui lui a permis d’accrocher la place de barragiste au détriment du FC Vaduz. Tous les éléments semblent réunis pour que demeurent, avec Lausanne et Servette, trois équipes romandes en première division la saison prochaine.