Battu par son rival local Grasshoppers, le FC Zurich conserve la première place du classement du championnat de LNA après 9 journées, mais il doit désormais partager son fauteuil de leader avec Sion, vainqueur 1-0 à Saint-Gall dimanche. Les deux clubs ne possèdent qu'un point d'avance sur leurs poursuivants immédiats, le FC Servette et les Young Boys.

Sion, qui a fait recours contre la décision de la Ligue nationale de lui retirer sept points au classement, a réalisé une excellente opération dimanche en s'imposant 1-0 à Saint-Gall. L'unique but de la rencontre a été inscrit à la 73e minute par Poueys, auteur de sa 6e réussite de la saison. Ce succès permet aux Sédunois de prendre la tête, dans l'attente d'un verdict définitif de la Ligue.

Aux Charmilles, la confrontation directe entre «grenat» et Bernois fut d'excellente qualité. Battus 3-0 (1-0), les visiteurs ont longtemps assuré l'essentiel du spectacle. Leur allant offensif soumit à rude épreuve la défense servettienne. Sans le brio du gardien Pédat, le résultat aurait été différent. Auteur d'un doublé, Comisetti afficha une forme prometteuse à huit jours du match Suisse - Yougoslavie mais aussi dans la perspective de l'échéance européenne contre Slavia Prague.

Tenu en échec 0-0, Neuchâtel Xamax n'a pas fini de regretter les deux points égarés à la Maladière contre un FC Aarau archidominé. Se créant des occasions de but à la pelle, les Xamaxiens firent preuve de beaucoup de maladresse à la finition et ils se heurtèrent aussi à un gardien, Benito, en état de grâce.

Devant près de 20 000 spectateurs, le FC Bâle a frappé fort au Parc Saint-Jacques. Sa force offensive a submergé un FC Lugano trop vite résigné. Les trois buts marqués par l'ex-«bianconeri» Gimenez ont largement contribué à l'ampleur du résultat (5-1). Depuis 1984, le FC Zurich n'arrive plus à battre Grasshoppers au Letzigrund. Une vraie malédiction qui s'est poursuivie ce week-end, GC s'imposant par 3-1.

LT/SI