Le numéro deux mondial a fait le break d’entrée dans le premier set avant de perdre à son tour sa mise en jeu à 3-1 et de breaker à nouveau derrière son adversaire. «Je connais Jürgen depuis 14 ans et, même si je ne l’avais jamais rencontré, je savais que cela pouvait être un match délicat, a confié Federer à la BBC à la sortie du court. Je suis donc très heureux d’avoir pu gagner de cette façon. Les deux jours de repos du week-end m’ont fait du bien.»

L’Autrichien, qui s’entraîne parfois avec le Bâlois, n’a rien pu faire face au maître du gazon londonien qui a retrouvé toute la solidité de son jeu et notamment ses deuxièmes balles de service puissantes qui font en partie sa force. «Je me sens bien et mon jeu progresse», s’est réjoui Federer qui, en quart de finales, rencontrera le vainqueur du match entre le Tchèque Thomas Berdych et l’Allemand Daniel Brands.