Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
A Key Biscayne, Miami, ce lundi.

Tennis

Federer n'a fait qu'une bouchée de Del Potro à Miami

L’ancien N.1 mondial Roger Federer n'a laissé aucune chance à Juan Martin del Potro lors de leur duel très attendu du 3e tour du Masters 1000 de Miami, lundi

Après Rafael Nadal, Stan Wawrinka et Kei Nishikori, un autre cador a fait les frais du renouveau de Federer.

Del Potro n'occupe qu'une modeste 34e place au classement ATP mais l'Argentin, que Federer n'avait plus affronté depuis novembre 2013, lui pose régulièrement de gros problèmes, comme en attestent ses trois victoires lors de leurs cinq précédents duels.

Federer n'a cette fois connu aucune difficulté et s'est imposé en deux sets (6-3, 6-3).

Malgré un public largement acquis à la cause de l'Argentin, le Suisse a étouffé son adversaire, en s'offrant des balles de break dès son premier jeu de service.

Sous pression, «Del Po», 28 ans, a rapidement craqué face à l'agressivité de Federer, revigoré par sa pause forcée de six mois en 2016 pour soigner un genou et son dos.

Del Potro a laissé passer ses rares chances -- deux balles de débreak à 5-3 dans le 1er set, une balle de break à 4-3 dans le 2e- et s'est incliné en une heure et 22 minutes de jeu.

Stan Wawrinka aussi qualifié

«J'ai l'impression d'avoir bien contrôlé et de m'être créé beaucoup plus d'occasions que lui (...) j'ai pris des risques, en prenant la balle tôt et c'était la bonne chose à faire face à lui», a analysé Federer qui fait plus que jamais, en l'absence du N.1 mondial Andy Murray et du triple tenant du titre Novak Djokovic (N.2), figure de grand favori d'une épreuve qu'il a remportée à deux reprises (2005, 2006).

Relire: Roger Federer, et maintenant la «remontada»?

Au prochain tour, dès mardi, le 6e mondial, vainqueur en janvier de l'Open d'Australie et du Masters 1000 d'Indian Wells il y a huit jours, sera opposé à l'Espagnol Roberto Bautista Agut (N.18), qu'il a toujours battu en cinq confrontations.

Son compatriote Stan Wawrinka a été encore plus expéditif face au Tunisien Malek Jaziri, N.53, (6-3, 6-4). Le N.3 mondial va se mesurer en 8e de finale au prodige allemand Alexander Zverev (N.20) qui a fait craquer l'Américain John Isner (N.23) malgré ses 28 aces 6-7 (5/7), 7-6 (9/7), 7-6 (7/5).

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL