Le Bâlois poursuit sa route vers la tant convoitée médaille d’or. Il accède aux quarts de finale après avoir éliminé son adversaire du jour, l’Ouzbek Denis Istomin, en deux sets, sur le score de 7-5 6-3.

Federer s’est montré moins convaincant que lors du tour précédent – joué contre Julien Benneteau – spécialement lors du premier set. Quelques défaillances de trop sur son coup droit étaient visibles. À 6-5, alors qu’Istomin dispose de deux balles de break, la rencontre est suspendue à cause de la pluie londonienne. Dès la reprise, «Rodger» parvient à remporter son jeu de service et du même coup le set.

C’est une toute autre histoire lors de la deuxième manche: Federer a fait étalage de toute sa maestria en «breakant» d’emblée l’Ouzbek. Plus agressif, plus sûr de lui, le Bâlois n’a laissé aucune chance à son adversaire. Le Suisse rencontrera en quarts de finale le vainqueur de la partie opposant Janko Tipsarevic à John Isner.