Roger Federer s’est qualifié dimanche pour son 27e quart de finale consécutif dans un tournoi du Grand Chelem, égalisant le record de Jimmy Connors. Le numéro deux mondial a batttu en quatre sets 6-3 3-6 6-3 6-3 l’Esapgnol Tommy Robredo, un adversaire qu’il avait battu neuf fois en dix rencontres.

Le Bâlois a livré un premier set impressionnant, ne perdant aucun point sur sa mise en jeu. Les choses se sont gâtées dans la deuxième manche. A 4-3 30-30 sur son service, Federer a permis à l’Espagnol de faire le break en ratant une volée de revers avant, et sur le point suivant, en sortant son coup droit dans le couloir. « Au deuxième set, j’avais du mal à retourner et lui est davantage entré dans mes deuxièmes balles, parvenant à me faire plus mal », a analysé le numéro deux mondial. « J’ai fait un mauvais jeu à 4-3. Il a su saisir sa chance et remporter le set. C’était une déception, mais je suis resté positif et me suis dit que j’allais essayer d’être plus agressif. J’ai essayé quelque chose de différent en retour de service et ai réussi à le breaker rapidement dans le troisième.» « Je savais que ce serait un match difficile contre Robredo. J’ai déjà eu des matchs en quatre sets contre lui. Les Espagnols te font toujours travailler. Avec son jeu de jambe et son coup droit, il m’empêchait de dominer facilement les échanges de fond de court. Il jouait avec beaucoup d’effet et la balle volait beaucoup.»

Au tour suivant Roger Federer pourrait rencontrer Stanislas Wawrinka pour le premier quart de finale 100% suisse dans un tournoi du Grand Chelem. Pour cela, il faudra que le Vaudois vienne à bout de l’Américain Andy Roddick lors d’une rencontre en « night-session » sur le court de la Rod Laver Arena. «Je vais regarder leur match attentivement, a encore confié Federer. J’espère que Stan va gagner. Je pense qu’il peut gagner même si Roddick n’est pas n’importe qui. Stan a vraiment bien joué contre Gaël Monfils. J’espère qu’il peut enchaîner avec une autre belle performance ce soir. Ce serait super pour le tennis suisse que l’on puisse s’affronter dans un quart de finale historique. »