Le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Joseph Blatter, a annoncé mercredi à Rio que l’organisation se prononcerait en 2012 sur un système électronique de contrôle de la ligne de buts et l’ajout d’arbitres auxiliaires lors du Mondial 2014.

«Début mars de l’année prochaine, nous aurons une décision finale sur la technologie pour la ligne de but. S’il est prouvé que c’est nécessaire et accessible, il est possible que le comité international adopte cette technologie lors de la Coupe du monde 2014» au Brésil, a annoncé Joseph Blatter lors d’une conférence de presse.

Le président de la FIFA a expliqué qu’au cas où ce système était validé lors d’une réunion à Londres au cours de l’année 2012, «n’importe quelle autre association de football aura le droit d’utiliser cette technologie».

Joseph Blatter s’opposait initialement à ce changement de technologie, mais des erreurs survenues récemment, comme le but de l’Angleterre contre l’Allemagne qui avait échappé à l’arbitre lors du Mondial 2010, l’ont conduit à revoir sa position.

La FIFA devra décider également de l’ajout de deux arbitres auxiliaires sur le terrain. En cas d’approbation, cela deviendra une «règle générale» d’arbitrage.

«La réunion (de Londres) aura lieu après l’Euro 2012 où nous aurons toutes les indications sur ce qui se passera pour l’arbitrage de la Coupe du monde 2014», a-t-il encore précisé.

Le dirigeant de la FIFA se trouvait mercredi à Rio, où il participera samedi au tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2014.