Pendant les matchs de l’Euro, le groupe WhatsApp d’Yverdon Sport Féminin s’anime. Tout à la préparation de la prochaine saison de Women’s Super League, la première division suisse, l’entraîneur Micael Dias attire l’attention de ses joueuses sur telle manière d’orchestrer le pressing, telle astuce pour sortir la balle, tel mauvais choix individuel mettant la manœuvre collective en péril. «Ce qu’il y a de génial dans ce tournoi, nous dit-il, c’est qu’on observe clairement que, quand un plan est bien pensé et bien appliqué, il fonctionne.» Conséquence: ce sont les équipes méritantes qui avancent. Discussion tactique avant la finale entre l’Angleterre et l’Allemagne, dimanche à 18h, à Wembley.