Le 7e Festival olympique de la jeunesse européenne (FOJE), organisé tous les deux ans, débutera dimanche à Monthey par une grande cérémonie d'ouverture sur la place centrale de la ville valaisanne (20 h), en présence de Jacques Rogge, président du Comité international olympique (CIO), et du président de la Confédération, Samuel Schmid. Neuf cents athlètes en herbe, âgés de 15 à 18 ans, se réuniront du 23 au 28 janvier, à l'occasion de cette compétition sportive de grande envergure, instaurée en 1990 à l'initiative de Jacques Rogge, alors membre du CIO.

Premier rendez-vous sportif organisé sur sol helvétique sous l'égide du CIO depuis les JO de Saint-Moritz de 1948, la manifestation rassemble de jeunes espoirs originaires de 41 pays européens. Avec 74 sportifs, la Suisse constitue la deuxième plus grande sélection derrière la Russie. Les participants se disputeront les médailles dans huit disciplines: biathlon, curling, hockey sur glace, patinage artistique, short track, ski alpin (slalom, slalom géant, super-G), ski de fond et snowboard (half-pipe, boardercross).

«Ce genre de festival rassemble les champions de demain, rapporte Thomas Burch, chef de mission de la délégation helvétique. Ces jeunes sportifs vont vivre de précieuses expériences sur la scène internationale, en goûtant pour la première fois à l'esprit olympique. Quelques grandes carrières ont d'ailleurs commencé lors d'un FOJE, faisant naître le rêve de participer aux Jeux.»

Une contrepartie à Sion 2006

C'est à l'occasion de l'assemblée générale des Comités olympiques européens, à Monaco, au mois de novembre 2001, que les délégués des 48 Comités nationaux olympiques (CNO) européens avaient attribué à Monthey l'organisation de ce 7e FOJE. La candidature de la ville chablaisienne, après avoir été officiellement choisie par Swiss Olympic, avait été soutenue par 41 voix contre 6 seulement à sa rivale Jaca, en Espagne. Après les échecs successifs de la candidature de Sion lors de l'attribution des Jeux d'hiver de 2002 et de 2006, la «flamme olympique» brûle finalement en Valais.

«Nous visons la cinquième place du tableau des médailles, affirme Thomas Burch. A priori, nos meilleurs espoirs reposent sur l'équipe de curling.»

Lors du dernier FOJE d'hiver, organisé à Bled (Slovénie), les Suisses avaient ramené deux médailles d'argent, en hockey et en ski alpin.