Compétitions

Avant le football, d’autres sports ont fermé leur ligue

Le projet d’une Ligue des champions semi-fermée à partir de 2024 est déjà une réalité en hockey, en rugby et surtout en basketball. Les championnats supranationaux permettent souvent de rester compétitif face aux plus fortunés

Le football européen de clubs prépare sa révolution. Les premières discussions, bien avancées, entre l’Association européenne des clubs (ECA) et l’Union européenne de football (UEFA), suggèrent la création à l’horizon 2024 d’une Ligue des champions totalement revisitée. Toujours 32 équipes mais réparties en quatre poules de 8 (contre l’inverse actuellement), pour plus de matchs (224 contre 96 actuellement), et 24 places réservées aux clubs les plus puissants, indépendamment de leurs résultats dans leur championnat national, pour moins de risques. La formule ferait le bonheur des nantis, tandis que les autres seraient gentiment conviés à aller voir ailleurs, en Europa League ou dans la future Europa League 2, prévue pour 2021.

Lire notre éditorial: Réforme de la Ligue des champions: l’entre-deux de l’entre-soi