Samedi soir à la Pontaise, le FC Sion a eu le don d'ubiquité l'espace de trois minutes. Trois minutes pendant lesquelles les Valaisans furent à la fois aux vestiaires et sur le terrain. Trois minutes dont les Lausannois profitèrent pour marquer à deux reprises et se mettre à l'abri pour le restant du match. Après cinquante secondes de jeu seulement, sur un coup franc d'Erich Hänzi tiré de la gauche des buts de Fabrice Borer, Armen Shahgeldyan, étrangement seul au milieu de la défense valaisanne, surgissait de nulle part pour battre le portier sédunois de la tête.

Le nouvel attaquant arménien du Lausanne Sports signait ainsi en fanfare son arrivée, quatre jours plus tôt, sous les couleurs du club vaudois. Moins de deux minutes plus tard, les Valaisans perdaient le ballon dans le rond central. Philippe Douglas, bien lancé sur la gauche, pouvait ajuster un centre à Saso Udovic dont la reprise achevait de ramener les Valaisans sur le terrain.

«Après un début difficile, nous sommes finalement entrés dans le match», concédait après la rencontre l'entraîneur valaisan Jochen Dries. «Nous avons encore reçu des louanges de la part de l'adversaire, mais tout cela est très frustrant, dans la mesure où nous rentrons en Valais avec zéro point», poursuivait-il.

Passé le premier quart d'heure, les Valaisans prenaient le jeu à leur compte. A la 20e minute, sur une mauvaise relance des Lausannois dans leurs 25 mètres, Hoang-Doc Bui héritait d'un centre à ras de terre de Didier Tholot et, seul face au but, trompait Martin Brunner du plat du pied.

La suite du match fut une série d'occasions manquées. Côté vaudois pour prendre définitivement le large ou au contraire de revenir au score pour des Valaisans prompts à profiter des approximations de leurs adversaires. Ainsi, peu avant la pause, Shahgeldyan, encore lui, ratait le k.-o. D'une frappe puissante à la 42e minute, il obligeait Fabrice Borer à la parade. Sur ce tir repoussé des deux mains, Stefan Rehn, seul face au but vide, voyait son tir renvoyé par le poteau. En seconde mi-temps, c'est plutôt le gardien lausannois qui multipliait les prouesses pour conserver le score.

Jeudi prochain, le Lausanne Sports jouera son premier

match de Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe contre le club arménien de Tsement Ararat. L'occasion pour le nouvel attaquant arménien de se mettre en évidence face à ses compatriotes.